• Hulwenn LUCAS

Avoir du plaisir au travail sans (trop) de pression

Comment gérer ses ressources pour durer ?



Une vie active au travail, c’est une moyenne de 35,6 années en France (Eurostat) et la problématique que je pose est : comment gérer ses ressources pour durer, avoir du plaisir au travail et gérer les rythmes irréguliers ?



1 - Comment gérer ses ressources pour durer ?

Nos ressources sont des biens précieux, elles sont notre carburant pour rouler longtemps. Et bien sûr, le carburant est associé à un véhicule en bonne santé, qui a besoin d’être entretenu. Cette métaphore de la voiture permet de distinguer : 

- les ressources : celles qui nous font du bien au quotidien

- et le corps : celui qui héberge ces ressources.

  • De quelles ressources s’agit-il ?

Face à la pression du temps qui s’accélère et au monde complexe dans lequel nous vivons, il est indispensable (uniquement si "on" veut durer !) de savoir ce qui nous ressource. Les plaisirs sont une ressource essentielle et sont très variées, mais nous sommes tous inégaux face aux plaisirs qui nous ressourcent. 

Et vous ? Quelles sont vos ressources ? 


Ressources professionnelles :

  • Avoir a minima une personne de confiance à qui parler

  • Avoir du plaisir au travail

  • Savoir ce qui nous stimule, nous fait du bien et aller le chercher !

  • Donner des compliments sincères et savoir les recevoir sans les rejeter

  • Se féliciter au moins 1 fois par jour, sans pour autant croire que c’est prétentieux, mais bien que c’est une ressource psychologique aussi importante que boire et manger

Ressources personnelles :

  • Préparer ses vacances, son prochain week-end 

  • Partir en escapade

  • Aller au cinéma

  • Profiter d’un massage

  • Faire un sport en solitaire

  • Préparer un bon repas

  • Déguster, savourer un bon repas

  • Prendre un rendez-vous avec soi même, voir la vidéo de Chine Lanzmann

  • Avoir de la gratitude ou vivre 3 kifs par jour, voir l’interview de Florence Servan Schreiber

  • Cultiver son sommeil : minimum 7 heures pour bien récupérer, selon l’institut national du sommeil et de la vigilance

Ressources familiales :

  • Jouer ou/et faire du sport en famille, se ballader

  • Aller au musée en famille

  • Aller au cinéma en famille

  • Aller au restaurant

  • Impliquer la famille dans la préparation des vacances

Ressources sociales :

  • Faire un sport ou une activité en groupe

  • Appeler un/une amie

  • Aller au restaurant entre amis 

  • Appartenir à une association qui a du sens dans notre vie

  • Faire une activité de bénévolat au profit d’une cause importante à nos yeux

2 - Et le corps, comment en prendre soin sans chercher l’idéal ?

Nous l’avons identifié plus haut : le corps abrite les ressources et le nourrir avec justesse permettra de durer longtemps. Sans avoir une ascèse irréprochable, avoir une discipline et quelques écarts c’est bon pour le corps. Rien de neuf sous le soleil, si ce n’est d’accepter pleinement de faire quelques entorses à sa discipline :

  • Nourriture : manger sain et bio 80% du temps, pour nourrir le cerveau, les muscles, etc..

  • Sport ou activité physique : entraîner son cardio chaque semaine (vélo, course à pied, marche nordique, randonnée, etc) et « sécher » 1 fois par mois

  • Sommeil : viser 7 heures de sommeil minimum par nuit et faire une nuit blanche dans le mois

  • Émotions : exprimer régulièrement ce qui va et ce qui ne va pas à des personnes de confiance. Vous observerez que chacun a sa spécialité : l’un est emphatique, l’autre vous donne des conseils, l’autre vous protège, cet autre vous réconforte ou est colère à votre place... Au moment opportun, choisissez celui ou celle qui saura vous écouter « au bon endroit », celle ou celui qui est « bon pour vous dans cette situation ». Et choisissez aussi de faire l’ours qui se retire dans sa tanière, qui s’isole socialement !

Mental : fixez vous des objectifs réalistes et ambitieux, mesurables et datés ; et acceptez que la vie n’est pas que performance, voyez qui met la pression au boulot : le boss, vous ? Beaucoup de mes clients s’aperçoivent que la plus grosse pression qu’ils ont est souvent interne : c’est eux qui se l’inflige ! 3 - Comment accepter le sentiment de plaisir au niveau professionnel, personnel, familial et social ? Le plaisir n’est pas un sentiment très vulgarisé dans le monde du travail : même si certains ont du plaisir à travailler, qui a déjà dit « Quel plaisir j’ai eu à travailler aujourd’hui ! C’était bon ! Je me suis régalé(e) » Certains le vivent profondément, certains en parlent, d’autres n’en parlent pas, d’autres ne le vivent pas du tout.  Faites le point sur votre plaisir  C’est nous qui fabriquons le bonheur perçu !

  • De quel côté êtes-vous ? Plutôt du côté du plaisir ou du déplaisir... 

  • Est-ce un sentiment plutôt agréable ou plutôt désagréable ?

  • Si vous êtes du côté agréable, comment pouvez-vous augmenter le sentiment de bonheur perçu ?


Si vous êtes du côté désagréable, observez si :

  • vous ruminez vous râlez fréquemment

  • vous passez souvent du temps à déverser votre colère

  • vos ressources sont suffisamment équilibrée

  • vous avez envie de rester dans le même état d’esprit (ou si vous avez envie de changer quelque chose)


Si vous répondez oui à tout et non au dernier point...ne changez rien ! La situation vous convient.

Si vous répondez oui à quasiment tout et que vous avez envie de changer quelque chose : félicitations ! Vous avez déjà pris une décision. Vous êtes prêt ou prête à agir : vous pouvez le faire seul(e) ou être accompagné(e) pour rééquilibrer vos ressources. 4 - Comment gérer les rythmes irréguliers ? Nos vies actives sont rythmées par le travail, la famille, la vie sociale et la vie privée. Quand la vie au travail s’accélère (plus de travail, nouveau job, nouvelles missions), ou que la vie de famille change (mariage, divorce, bébé, collège, études..) cela a un impact sur le rythme de nos vies :

  • plus ou moins de soucis

  • plus ou moins de sommeil

  • une nouvelle organisation personnelle et/ou professionnelle

  • plus ou moins de plaisirs

  • plus ou moins d’angoisses

  • Etc...

Nos rythmes de vie sont donc irréguliers par essence. Aussi, poser un cadre clair sur ce qui est bon pour nous, structurer et organiser son temps professionnel, privé, social, familial est un gage de sécurité quand « ça déborde » :

  • Je n’ai pas mangé le midi depuis 1 semaine avec cette nouvelle mission passionnante : l’adrénaline me fait oublier ce besoin vital

  • Je ne sais pas dire non à ce nouveau patron et je suis paralysé/e à cette idée (de lui dire non)

  • Je suis en conflit ouvert avec ma collègue Martine depuis des mois, et je gère ma colère tant bien que mal : et j’ai mal au ventre

  • J’ai dormi 3 heures car bébé a fait ses dents et ça dure depuis 3 nuits : je me sens fébrile

  • Mon grand-père a eu un AVC, je suis inquiet / inquiète

Etc.. Envie de gérer vos ressources et votre plaisir sans trop de pression ? Envie de mieux gérer ce temps et votre perception du bonheur ? A votre disposition pour du coaching individuel et/ou de la formation pour une meilleure gestion de vos ressources dans le temps que vous avez ! Hulwenn LUCAS

Alliée et coach de votre Performance, en toute Humanité 06 35 22 16 87

hulwenn.lucas@fenixconseils.com

Contact

35 avenue Anatole France

91290, LA NORVILLE, France

​​

Tél : 06 35 22 16 87

hulwenn.lucas@fenixconseils.com

  • LinkedIn Social Icône

© 2020 par FENIX CONSEILS - Organisme de formation : Déclaration d'activité enregistrée sous le numéro 11 91 07539 91

EURL FENIX CONSEILS au capital de 5000 € - RCS : Evry B 800 191 116 - TVA intracommunautaire : FR 94800 191116

Hébergement : OVH - Site : Wix - Télécharger la politique de confidentialité