• Hulwenn LUCAS

Gérer la honte au travail

Reconnaître ses erreurs ou la gestion de la honte


www.stock.adobe.com

Plan : A quoi sert la honte en entreprise ? Les aspects positifs et négatifs de la honte. Comment gérer le sentiment de honte en entreprise ? individuellement et collectivement


La honte est un sentiment social - appris dans l’enfance - que chacun d’entre nous - adulte - avons déjà expérimenté un jour. Et si ça se gérait la honte ? Le Larousse définit ainsi la honte « Sentiment d’avoir commis un action indigne de soi, ou crainte d’avoir à subir le jugement défavorable d’autrui »


1.   A quoi sert la honte en entreprise ?

La honte peut être un moyen de pression inconscient du collectif, comme une espèce d’habitude sociale pour faire changer le comportement de l’autre. Cela signifie que :

le groupe, l'équipe a des codes sociaux pour bien fonctionner ensemblequ'il/elle agit pour réguler le travail du groupe, de l'équipequ'il/elle s’accorde inconsciemment sur les règles de bonnes conduites. 

Prenons un exemple courant : faire une erreur. 

L’erreur est mieux tolérée dans certaines entreprises, et notamment l’administration française qui a « légalisé » le sujet en 2018 avec : « Le droit à la régularisation en cas d'erreur (droit à l'erreur) au profit des particuliers et des entreprises de bonne foi qui est une mesure emblématique de la loi ». La croyance "C'est inacceptable de faire une erreur" a évolué vers "C'est acceptable de faire une erreur".


Quand je fais une erreur en entreprise je peux sentir la honte car :

  • mes collègues ont ri de moi et je me suis senti(e) moqué(e),

  • mon patron n’a rien dit mais j’ai bien vu ses yeux noirs ! (est-ce une projection de ce qu’il pense de moi ou une réalité ?...tant que je n’ai pas demandé je ne sais pas !),

  • je me suis senti(e) humilié(e), rabaissé(e),

  • j’ai été jugé(e) durement,

  • je me suis auto-jugé(e) avec véhémence.

Quel est l’aspect positif de la honte ? L’avantage c’est qu’avec la honte, je connais mes limites et les limites de l’entreprise : je sais ce qui n’est pas acceptable dans cette entreprise et je sais jusqu’où je peux aller ! 

J’ai fait une faute d’orthographe et je suis moqué(e) ? Je sens la honte et je sais que la limite de cette entreprise ou de mon collègue c’est l’orthographe

J’ai dit à mon patron « bah oui, j’ai une vie ! » et je reçois un mail de remontrance dans la foulée ? Je sens la honte, l’agacement et je perçois le jugement : ma limite est dépassée ! De quoi se mêle-t-il ??

Sentir la honte est très utile pour s’adapter à la culture d’entreprise, sous réserve que cette culture ne soit pas en contradiction avec ses valeurs

Quel est l’aspect négatif de la honte ? L’inconvénient est que je me sens seul(e) quand j’ai honte, et cette solitude n’est pas aisément partageable avec les proches dans l’entreprise. La priorité de l’entreprise n’est-elle pas l’activité ? Faire, faire, faire et encore faire ?!! Ou bien : penser, penser et encore penser ?! Sentir n’est pas vraiment à l’ordre du jour de l’entreprise. Et puis, parler de sa honte, c’est afficher sa vulnérabilité et comme la vulnérabilité est associée à la faiblesse (#mythe), difficile de parler de sa honte avec un collègue. Ce sujet est tellement intime !... Enfin, cerise sur le gâteau, sentir la honte peut aussi procurer d’autres sentiments désagréables : avoir honte d’avoir honte, se sentir coupable d’avoir honte... #pascoollahonte

Sentir la honte est le meilleur moyen pour entretenir une boucle : « je sens la honte, je suis seul(e), et je ne veux pas en parler car j’ai honte, et j’ai honte, car je suis seul(e), etc… »

2.   Comment gérer le sentiment de honte en entreprise ?


Au niveau collectif : éthique ou pas éthique ?

Nous l’avons vu plus haut, la honte peut être utile, mais est-elle éthique ? Non ! A moins de sauver la vie de l’autre au sens littéral : se moquer pour éviter qu’il/elle ne laisse sa main dans la porte du train alors qu’il/elle en descend. Mais, rares sont les situations où la honte sauve des vies, soyons objectifs ! Or, le collectif a une responsabilité : adopter des comportements non humiliants pour éviter la honte et dire avec objectivité quel est le VRAI problème et ses conséquences.

Exemple : Pour les fautes d’orthographe, être en capacité de dire tranquillement que les fautes d’orthographe nuisent à l’image de l’entreprise et que la personne est invitée à se faire relire, c’est une manière de coopérer positivement au lieu d’utiliser un comportement dévalorisant, voire humiliant avec la moquerie.  


Au niveau individuel : osez !

Le meilleur moyen de briser cette boucle : « je sens la honte, je suis seul(e), je ne veux pas en parler car j’ai honte », c’est justement d’avoir le courage d’en parler à une personne de confiance.

Pour oser en parler, il faut accepter :

  • de prendre un risque,

  • d'oser l’inconnu,

  • de s’exposer émotionnellement.

Pour mettre toutes les chances de votre côté :

  • choisissez la personne la moins jugeante de votre environnement,

  • demandez-lui de ne pas vous juger !

  • dites-lui de quoi vous avez besoin quand vous lui parlez de votre honte : réconfort, non jugement, écoute inconditionnelle, etc.

3.   Conclusion

La honte n’est qu’une partie de l’aspect émotionnel de la relation à l’autre en entreprise. Pourtant, c’est une donnée suffisamment sensible pour ouvrir des espaces de parole, oser en parler, et créer les conditions favorables d’un changement de certains us et coutumes. Certains de ces us et coutumes ne servent pas la condition humaine en entreprise, voire diminuent l’effet de la productivité. 

Pendant que les personnes de l'entreprise sont occupées à gérer comme elles peuvent la honte, elles ne sont pas occupées à la productivité !

Professionnel ou particulier, si vous aviez besoin d’un coup de main avec la honte ou l'intelligence émotionnelle au travail, je suis à votre disposition pour du flash coaching. Un test de personnalité sur vos émotions et/ou votre profil de manager pourrait être approprié.

A votre disposition pour une séance de flash coaching et identifier votre objectif professionnel, avec un test de personnalité* à l’appui.

*Vous êtes manager, cadre : http://bit.ly/2lRwWzx

*Vous êtes troublé(e), débordé(e), inhibé(e) par vos émotions ou vous ne ressentez rien : http://bit.ly/2kowZlW

Hulwenn LUCAS 

Alliée et coach de votre performance, en toute humanité

0635221687

hulwenn.lucas@fenixconseils.com

Contact

35 avenue Anatole France

91290, LA NORVILLE, France

​​

Tél : 01 64 90 03 35

hulwenn.lucas@fenixconseils.com

  • LinkedIn Social Icône

© 2019 par FENIX CONSEILS - Organisme de formation : Déclaration d'activité enregistrée sous le numéro 11 91 07539 91

EURL FENIX CONSEILS au capital de 5000 € - RCS : Evry B 800 191 116 - TVA intracommunautaire : FR 94800 191116

Hébergement : OVH - Site : Wix - Télécharger la politique de confidentialité